visit here acrobat x code autodesk robot structural analysis key codes
tren injection click here for more info winstrol and testosterone cycle visit here
........

Au coeur des enjeux environnementaux

developpez-vos-competences

Forum public

Evènement parallèle dans le cadre de la Cinquième Plateforme régionale sur la Réduction des risques de catastrophes des Amériques

7-8 mars UQAM– SH-4800
Plus de détails à venir
http://eird.org/pf17/

Doctorat en sciences de l'environnement

Le programme de doctorat en sciences de l’environnement de l'Institut des sciences de l'environnement de l'Université du Québec à Montréal, réputé pour son dynamisme au Canada et dans le monde, est animé par des professeurs mondialement reconnus profitant d’importantes subventions de recherche. Il se distingue par son avant-gardisme visant à aborder les problématiques environnementales complexes qui affectent notre monde prônant une approche écosystémique unique basée sur l’étude de la Dynamique des systèmes environnementaux incluant des composantes de sciences naturelles, sciences de la santé, sciences de l’ingénieur et sciences humaines et sociales. La liste des champs de recherche abordés dans les cours offerts et dans les sujets de thèse réalisées ou en cours témoigne de la diversité des savoirs couverts par ses chercheurs seniors et juniors :

  • Biotechnologies environnementales 
  • Santé environnementale 
  • Impact et adaptation aux changements à l’échelle du globaux 
  • Sciences de l’atmosphère, des eaux douces et de l’océan
  • Anthroposystèmes, incluant les milieux urbains
  • Cycle et qualité de l’eau
  • Écologie fondamentale et appliquée
  • Toxicologie de l’environnement
  • Utilisation durable des ressources naturelles (forêts, mines)
  • Développement durable des milieux nordiques
  • Développement durable du bassin amazonien
  • Nanotechnologies agriculture et environnement

Le programme est aussi résolument ouvert sur l’international, alors que ses professeurs entretiennent de nombreuses collaborations avec des collègues dans des institutions étrangères (France, Brésil, Chine, Guinée, etc.). Ceci fait en sorte que bon nombre de nos étudiants réalisent une partie de leur recherche à l’étranger. Plusieurs co-tutelles ont été conclues au cas par cas principalement avec des universités françaises. En outre, le cours UQAMAZONE (ENV956A) est offert tous les deux ans sur le terrain en Amazonie Brésilienne depuis plus de 15 ans. Le pendant de ce cours dans le grand Nord québécois, UQAM-NORD (ENV956B) représente aussi une formidable expérience en temps réel de la réalité d’un développement pas toujours durable dans des régions frontières.

Les perspectives d’emploi consécutives à l’obtention d’un doctorat en sciences de l’environnement sont riches et variées, allant bien sur du milieu académique universitaire, au domaine de la recherche dans des organismes publics (ministères, municipalités), des organismes parapublics, des organisations internationales (GIEC, ONU, CDB, ALENA, …), des ONG ou encore à des emplois à hautes responsabilités dans des entreprises privées.

Le doctorat en sciences de l’environnement de l’UQÀM, mis en place en 1987 et institué en réseau avec toutes les autres constituantes de l'Université du Québec depuis 1999, reste unique en son genre au Canada. L’originalité de ce programme est d’offrir à des cohortes étudiantes inscrites dans des constituantes de tout le Québec et provenant de différentes disciplines des sciences naturelles et humaines une formation interdisciplinaire réseau. Offrant une formation de haut niveau, largement reconnue au Québec et à l’étranger, ce doctorat a attiré, en 2010-2011, un public composé à 64% d’étudiants et d’étudiantes internationaux.

Plus de 160 professeures et de professeurs des départements affiliés à l’ISE, des constituantes de l’UQ et de d’autres universités du Québec mais aussi de l’étranger y sont habilités-es à diriger des thèses ou à dispenser des cours. Ce programme qui vise à développer des aptitudes de travail d’équipe multidisciplinaire et interdisciplinaire, à la fine pointe des sciences de l’environnement, est dispensé pour environ le tiers dans la région de Montréal et pour les deux tiers dans les autres constituantes de l’UQ, ce qui exige le recours, notamment, à la vidéoconférence et à des cours intensifs dans la région de Montréal ou ailleurs sur le territoire. Ce programme, compte tenu de son histoire et des réalités des régions desservies, est encore davantage marqué par les sciences bio-géo-physiques, tant au plan des critères d’admissions et des publics, que des cours dispensés et du corps professoral, concentré à 80% dans les disciplines des sciences naturelles.

 

+ Voir le site : http://www.doctoratenv.uqam.ca/