Bannière Faculté des sciences ISE
........

Au coeur des enjeux environnementaux

developpez-vos-competences

Site internet

Nouveau site internet de l'Institut des sciences de l'environnement à venir ! 

Bon été à toutes et à tous !

Prix Lucie-Samson-Turcotte en éducation relative à l'environnement : trois diplômés de l'UQAM sont récompensés pour leurs recherches

Les diplômés de l'UQAM, Étienne Van Steenberghe, Nayla Naoufal et Marie-Ève Marleau ont obtenu récemment le Prix Lucie-Samson-Turcotte en éducation relative à l'environnement, décerné par la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval. Remis pour honorer la mémoire de la professeure Lucie Samson-Turcotte, qui a marqué l'éducation relative à l'environnement au Québec, ce prix récompense les mémoires de maîtrise et les thèses de doctorat de qualité qui contribuent à l'avancement des connaissances dans ce domaine.

Étienne Van Steenberghe, diplômé du doctorat en éducation et agent de recherche au Centre de recherche en éducation et formation relatives à l'environnement et à l'écocitoyenneté (Centr'ERE), a reçu le prix ex aequo pour sa thèse de doctorat intitulée «Les représentations sociales des liens entre la santé et l'environnement. Vers des pratiques éducatives appropriées en matière de santé environnementale auprès de populations défavorisées en milieu urbain». Les membres du jury ont souligné la très grande qualité de cette thèse, sa pertinence sociale et l'importance accordée à la parole des personnes défavorisées, mise en scène de manière respectueuse, avec délicatesse et intelligence.

Nayla Naoufal, diplômée du doctorat en sciences de l'environnement et chargée de cours au Département de didactique, a obtenu le prix ex aequo pour sa thèse intitulée «La contribution de l'éducation relative à l'environnement à la construction d'une dynamique de paix». Les membres du jury ont aussi tenu à souligner le caractère exceptionnel de cette thèse, l'originalité et la pertinence sociale du sujet, tout en notant la richesse conceptuelle et empirique du travail.

Marie-Ève Marleau, diplômée de la maîtrise en éducation, a reçu le prix pour sa recherche intitulée «Les processus de prise de conscience et d'action environnementales: le cas d'un groupe d'enseignants en formation en éducation relative à l'environnement».

Les deux récipiendaires du prix pour le doctorat ont réalisé leur recherche sous la direction de Lucie Sauvé, professeure du Département de didactique et responsable du Centr'ERE. La recherche de Marie-Ève Marleau a été dirigée par Isabel Orellana, également professeure au Département de didactique et membre du comité de direction du Centr'ERE.